Aussie Christmas vs Noël français

Last Updated on 4 mars 2021 by Gwen Page

Noël arrive à grand pas. Déjà plus que quelques jours avant le déballage des cadeaux et la ruée sur nos plats traditionnels de Noël. Du foie gras au saumon, en passant par les huîtres, la dinde de Noël et la fameuse traditionnelle bûche à la crème au beurre, on sait déjà tous qu’après le repas, certains piqueront du nez et finiront sur le canapé ! Voici en somme comment se déroule un Noël à la française, mais ici en Australie, comment fête-t-on Noël ? Quelles différences entre Noël australien et Noël français ? Zoom sur un Aussie Christmas très « hot » !

La météo 

La première chose à savoir, c’est que dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées. En Australie, on fête Noël sous le soleil. Oubliez donc les gros pulls, écharpes, bottes molletonnées et vin chaud, ici c’est cocktail, plage et barbecue ! Dress code obligatoire : débardeur, short, tongs, le tout, les pieds dans l’eau !

La cuisine

En France, le repas de Noël, c’est sacré ! Hors de question de faire l’impasse sur l’un ou l’autre traditionnel met de Noël. Huîtres, escargots, saumon, foie gras, dinde…, le repas est riche en calories et dure souvent très longtemps. En bons « Frenchis » que nous sommes, on aime savourer notre repas de Noël, prendre son temps, échanger, débattre, se plaindre un peu (eh oui on est Français) et puis bien sûr, on rit, on ouvre les cadeaux, on mange à nouveau, on boit… Bref, on n’est pas couché avant parfois très tard.

Au pays des kangourous, on fait dans la simplicité. Beaucoup d’Australiens optent pour une réunion entre amis ou en famille dans des parcs, jardins et surtout à la plage. Le programme est simple : barbecue (vous ne trouverez pas mieux pour un Noël décontracté). Le repas est plus léger et les plages sont généralement très animées pendant les fêtes.
D’autres préfèrent quant à eux, un repas plus traditionnel. Dans ce cas-ci, les Australiens aiment déguster en entrée de grands plateaux de fruits de mer. Pour le plat principal, ils optent généralement pour un jambon cuit aux clous de girofles, un agneau mariné ou une dinde à la fameuse sauce cranberry. Le tout est généralement accompagné de salades froides, pommes de terre, patates douces ou potiron. En dessert, traditionnellement, ils se plaisent à savourer leur célèbre Chocolate pudding. Ce n’est autre qu’un gâteau au chocolat assez dense avec des fruits secs, accompagné d’une crème anglaise. Ils aiment également le Pavlova (gâteau typiquement australien à base de meringue et recouvert de crème fouettée et de fruits), un incontournable.

Enfin, ne faisons pas l’impasse sur les cannes de sucre d’orge et les fameux Gingerbread man ou Gingerbread house. Comprenez bonhomme ou maison en pain d’épices (très célèbres dans les pays anglo-saxons).

Le Calendrier de l’Avent

Le Calendrier de l’Avent en France, c’est sacré et je ne peux m’en passer. Chaque année, c’est mon petit plaisir du mois de décembre. Un bon prétexte pour manger du chocolat dès le réveil ! Initialement, c’est une tradition d’origine germanique destinée à faire patienter les enfants jusqu’à Noël. Elle fait écho à l’attente des chrétiens lors du temps de l’Avent dans la nuit de Noël. J’assume donc mon âme d’enfant…

En Australie, on aime aussi le chocolat, mais dans une moindre mesure. A ce sujet, une marque de biscuits chocolatés Tim Tam fait le plein toute l’année et encore plus durant les Fêtes de Noël !
Les Australiens en sont fous et pratiquent le ‘Tim Tam slam’ (première chose que l’on fait pour s’intégrer dans le pays lorsque l’on est expat’). Je n’ai pas échappé à la règle avec mon colocataire australien. Il faut croquer le gâteau à une extrémité puis à son opposé, puis tremper la moitié du gâteau dans son thé, café ou chocolat chaud en aspirant bien fort pour que le chocolat fonde davantage. Enfin, on retourne le gâteau, puis on savoure la partie fondue chocolatée ! Je valide, c’est plutôt bon.

Le bonhomme de neige

En France, dès l’arrivée des premières neiges, on fabrique notre bonhomme de neige. On en trouve des sympathiques et des moins beaux, mais l’idée est là.

En Australie, on fait plutôt des châteaux de sable à cette période.

Le Père-Noël

En France, notre Père-Noël se déplace en traineau tiré par des rennes, et sa maison se trouve au Pôle Nord.

En Australie, il est plus sportif et habile. Il sort sa planche de surf chaque année et navigue entre les vagues des eaux australiennes. Et oui, dorénavant en Australie existe le « bain des Pères-Noël ». Chaque année, des personnes se retrouvent sur la plage et se baignent déguisés en Père-Noël. Rien ne les arrête ces Australiens !

Les décorations de Noël

En France, on raffole des décorations de Noël. A Paris, les Grands magasins nous offrent chaque année un magnifique spectacle avec des vitrines soigneusement décorées et des sapins magistraux. Les rues s’embellissent, les chants de Noël réchauffent les cœurs, tout le monde prend plaisir à décorer sa maison, son jardin.

De l’autre côté du globe, l’ambiance est différente. Les décorations se font plus rares, mais les températures étant élevées, inévitablement, l’ambiance est différente et l’esprit de Noël est moins présent.

Les marchés de Noël

En France, nous en sommes fans. Dans toutes les villes de France, vous trouvez un marché de Noël avec des stands proposant des objets, jouets et produits liés aux fêtes de Noël. Bien sûr, beaucoup de stands proposent également des confiseries typiques, des plats traditionnels (Raclette, fondue, escargots, marrons chauds…), ainsi que le fameux vin chaud ou la bière de Noël.

En Australie, vous trouvez des marchés de Noël, mais l’offre est plus diversifiée. En revanche, une des traditions extrêmement répandues dans les pays anglophones, particulièrement en Australie, est d’envoyer des cartes de vœux à ses proches pour les fêtes de fin d’année. Incontournables, on en trouve sur tous les marchés de Noël en Australie.

Autre coutume propre à l’Australie : Les crackers

Originaires de Grande-Bretagne, ces papillotes en carton qui comportent des petits cadeaux, une couronne en papier et une blague sont très populaires en Australie pendant les fêtes. On les ouvre en se disposant en cercle et en tirant une poignée avec chaque main. La couronne en papier se porte tout le long du repas !

Petite anecdote : Noël en Juillet
Lors de mon voyage sur la côte est australienne, je me souviens avoir été surprise de trouver en rentrant un soir de juillet à mon auberge, le hall et la pièce principale vêtus d’un sapin, de décorations de Noël et d’une table joliment ornementée. L’ensemble était accompagné de chants de Noël faisant écho dans toute l’auberge et les employés s’étaient parés de leur plus beau « pull de Noël ». J’assistais, éberluée, à une soirée de Noël en plein mois de juillet. Mais que se passait-il ? Avais-je loupé un épisode ?

Voici l’explication : il y a de cela quelques dizaines d’années, un groupe d’européens en voyage en Australie avait décidé de célébrer la fête païenne en hiver, au mois de juillet, afin de retrouver l’ambiance traditionnelle propre au Noël européen. Progressivement, d’autres européens et même des australiens, séduits par l’idée, se sont ajoutés au mouvement, c’est ainsi que la coutume s’est installée en Australie. On en apprend tous les jours !

Retrouvez cet article sur A la Carte d’Elé !

Et pour en savoir plus sur Noël en Australie, Rendez-Vous ici.

A propos Eléonore Arnold 9 Articles
Epicurienne pétillante, cette amoureuse des bonnes choses croque la vie à pleines dents et nous fait voyager à travers son blog culinaire À la carte d'Elé. Recettes, interviews, astuces et articles consacrés à la cuisine, vous découvrirez son univers gourmand et ses photos culinaires. Suivez-la sur Instagram @alacartedele.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*